Autour du web |Posté le 25 mars 2014

Les extensions en .ville et leur impact sur le SEO

Les extensions en .ville et leur impact sur le SEO

Si vous suivez l’actualité du web, vous avez forcément entendu parlé de la commercialisation des .berlin, après l’accord de l’Icann de lancer des sites internet en .berlin. Merci dotBERLIN !

Depuis le 18 mars, la capitale allemande est la première ville au monde à avoir son nom de domaine, ouvert à tous, à condition que le contact propriétaire, administratif ou technique fournisse une adresse à Berlin.

En quelques heures, 50 000 noms de domaine en .berlin auraient été enregistrés et la tendance se propage aux autres capitales européennes, comme Londres ou Paris qui lance le .paris en édition limitée, pour le moment.

Les villes vont pouvoir se construire leur village virtuel de sites internet en .ville, mais quel sera l’impact sur le référencement naturel ?

On ne peut pas encore avancer que les entreprises ayant un .berlin auront plus de chances de sortir dans les résultats de recherche Google qu’avec un .de ou un .com, cependant l’histoire révèle que les noms de domaine génériques sont plus populaires, avec 112,2 millions noms de domaine en .com, 15,2 millions de noms de domaine en .net et 10,4 millions de noms de domaine en .org.

L’autre point à préciser, c’est que Google a pénalisé les noms de domaine « fourre tout de mots-clés » avec leurs derniers algorithmes Penguin et Panda. Alors, si votre achat d’un .berlin ou autre ville est motivé pour placer vos mots-clés, sachez que cela ne changera pas votre classement dans les résultats de recherche, ces extensions ne seront pas favorisées par rapport aux génériques, et ce même sur le long terme.

Ce qui est sûr est que les .ville vont ranimer le marché des noms de domaine et faire le bonheur des hébergeurs accrédités, tout du moins un temps donné.

 

Vos réactions

* Champs obligatoires